Mairie de Bouvignies
Le site officiel de la mairie de BOUVIGNIES
Fréd

Monsieur le Président de l’intercommunalité et Vice-Président du Conseil Départemental est excusé
Madame la conseillère départementale,
Messieurs les vice-présidents de la communauté de Commune Pévèle Carembault,
Madame et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
Messieurs les représentants des forces armées, de la sécurité publique et civile,
Monsieur le receveur principal,
Mesdames et Messieurs les représentants d’établissements scolaires et d’associations,
Mesdames et Messieurs les dirigeants d’entreprises,
Mesdames et Messieurs les employés communaux,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Merci d’être venus si nombreux aujourd’hui…

 

L’année 2017 a été une année d’élections : présidentielles, législatives et sénatoriales.

Il y a eu quelques bouleversements…

Je tiens à souhaiter aux nombreux nouveaux élus de réussir dans le contexte difficile que nous connaissons.

Eh oui ! Si les indicateurs économiques semblent s’améliorer, trop de familles sont encore touchées par le chômage. Et malheureusement, nous restons en alerte, car la menace terroriste, toujours présente nous impose à la vigilance, tout en nous gardant de tomber dans la peur.

J’ai aussi une pensée pour le peuple antillais, victime du cyclone IRMA, qui lors de son passage, a tout détruit.

Une pensée également pour les familles endeuillées suite à la collision survenue le 14 décembre sur un passage à niveau de la commune de Millas, entre un autocar transportant des enfants et un train.

Une pensée encore pour les personnalités qui nous ont quittés en 2017, telles que Simone Veil, déportée puis femme d’état, et Jean d’Ormesson, écrivain journaliste et philosophe. Ils ont beaucoup apporté et leurs idées nous accompagneront encore longtemps.

L’année 2017 a été également riche en succès, par exemple pour le sport français :

  • Après seize années sans titre, l’équipe de France de Coupe Davis a décroché son 10e saladier d’argent,
  • Record du tour du monde en solitaire pour François GABART,
  • Victoire de l’équipe de France féminine au mondial du Handball,
  • Choix de la France pour organiser les Jeux Olympiques de 2024 ainsi que la coupe du monde de rugby en 2023.

Pour notre chère commune de Bouvignies, en raison des investissements financiers importants réalisés auparavant, l’année 2017 a été une année de sagesse et de transition.

Eh oui ! Une cantine garderie a un coût : 798 000 €

Certes, nous avons obtenu des subventions à hauteur de 306 500 €, mais toutes n’ont pas été versées et arriveront donc en retard.  Il nous reste à obtenir 90 000 € de l’état, la DETR. Nous devrions la recevoir mi-mars. Quant aux 122 000 € représentant le  FCTVA (fonds compensation de la TVA), ils devraient nous être versés fin juin.

En conséquence, nous avons donc remboursé 212 000 € auprès de notre organisme de crédit, sans avoir reçu les subventions pourtant accordées.

Heureusement que notre gestion financière saine et rigoureuse nous permet « d’encaisser le coup », car si l’état ne peut verser les subventions promises, il les reporte l’année suivante. Par contre les organismes de crédit, eux, n’attendent pas !

Une bonne nouvelle : nous venons de vendre 2 terrains rue Dombrée. Le premier pour près de 87 000 €. La vente a été signée chez le notaire fin décembre. Le second pour 81 000 €. Celui-ci est en attente de retour du permis de construire afin de finaliser la vente.

Je retiendrai pour l’année 2017, la pérennisation de l’ouverture de la sixième classe à l’école Pigeon Vole. Il nous a fallu être vigilants. Je voudrai à cet égard remercier toutes les personnes qui se sont engagées pour cela.

Le retour à la semaine de 4 jours, autorisé par un décret paru fin juin et souhaité par une très forte majorité de la communauté éducative a pu être également acté.

Pour 2018, nos projets sont les suivants :

La rue du Fief se verra dotée d’un aménagement améliorant la sécurité sur l’ensemble du carrefour entre la RD 230 et et la RD 30, route de Coutiches. Ces travaux ont été étudiés par le bureau d’études du département et sont pris en charge pour la partie voirie et aménagement sécurité.

En ce qui nous concerne, nous en profiterons pour réaliser les trottoirs le long de cette départementale afin de sécuriser les déplacements piétonniers.

Ces travaux étaient prévus en 2017, mais pour des raisons techniques, le département a reporté ce projet en 2018.

ASSAINISSEMENT

Ce sera la rue de la Lombarderie et la rue du Faux qui seront réalisées en ce début du premier semestre 2018. Le montant des travaux s’élève à la somme de 680 000 €.  Le remplacement total de la conduite d’eau qui devient vieillissante est également prévu pour un montant de 300 000 €.

Ces travaux sont pris en charge par Noréade. Ils étaient programmés en 2017, mais le remplacement de la conduite d’eau a dû faire l’objet d’un budget supplémentaire. Tout sera fait ainsi en même temps. Ce qui gênera moins les riverains.

En 2019, ce sera le tour de la rue des Pronelles et celle du Marais pour un montant estimé à 926 000 €

PLATEAU MULTI SPORT ET AIRE DE JEUX

Dernièrement, le conseil municipal a décidé de demander une nouvelle subvention auprès du département. Notre dossier n’avait pas été retenu en 2017. Ce plateau sportif trouvera sa place près des terrains afin d’optimiser les équipements existants.

L’aire de jeux sera installée près de la buvette de plein air.

En complément de financement, nous ferons appel au fonds de concours de la Communauté de Commune Pévèle-Carembault, notre intercommunalité de communes.

EGLISE

La prudence budgétaire que j’évoquai il y a quelques instants nous impose de reporter le projet de réfection complète de l’intérieur de cet édifice dont le montant estimé par l’architecte s’élève à plus de 572 000 € HT.

Aujourd’hui, nous avons encore des emprunts à rembourser. Les dotations et les subventions, en baisse ou en retard, impactent nos recettes. Et nous voulons rester fidèles à notre engagement de fiscalité maitrisée pour les habitants de notre commune

D’ailleurs, une nouvelle réforme, celle de la taxe d’habitation entrera en application. Elle devrait être compensée par une dotation de l’Etat. Mais pour combien de temps ?

SITE WEB

Une bonne nouvelle ! J’ai le plaisir de vous annoncer la refondation totale du site officiel de la commune. C’est un outil d’information et de communication indispensable de nos jours. Chaque Bouvignien y trouvera tous les renseignements dont il aura besoin.

INTERCOMMUNALITE

Nous bénéficions aujourd’hui de la compétence de notre intercommunalité Pévèle-Carembault pour instruire nos permis de construire.

Les centres de loisirs qu’elle organise sont appréciés et le coût pour les familles a diminué.

Le travail collectif que nous avons entrepris va aussi nous permettre de moderniser notre réseau d’éclairage public. Cette année, avec l’installation d’ampoules à basse consommation, 50 nouveaux points lumineux seront ajoutés sur notre commune. Toujours dans un souci d’économie d’énergie, nos armoires seront également rénovées. Cela nous permettra de mieux piloter l’allumage et l’extinction.

Grâce aux groupements de commandes organisés par la Pévèle-Carembault, nous allons également pouvoir réduire nos coûts sur le matériel d’impression. Nous pourrons dénoncer notre contrat actuel, plus cher, au début 2019.

D’autres commandes groupées vont aussi être lancées pour la fourniture du gaz et de l’électricité.

Toutes ces économies sont capitales pour nos budgets communaux qui ont tendance à se réduire année après année.

L’intercommunalité aide aussi les personnes âgées ou handicapées en organisant le portage des repas au domicile.  Cela permet de profiter de menus préparés et équilibrés à faible coût.

J’ai le plaisir de vous annoncer également que le déploiement de la fibre optique est presque terminé et que la commercialisation par les fournisseurs d’accès internet va s’engager dès le mois de février. Une réunion publique se déroulera très prochainement à la salle des fêtes de Coutiches. Chacun pourra y recueillir toutes les informations nécessaires à l’arrivée de cette nouvelle technologie.

Encore une fois, le travail que nous avons mené avec la Pévèle-Carembault a été déterminant. Novateur, notre projet a recueilli l’attention de l’Etat très tôt. Le choix d’amener la fibre d’abord aux communes qui avaient un débit réduit a porté ses fruits et dans quelques semaines, les Bouvigniens disposeront d’une connexion confortable, au débit bien supérieur à celui de grosses agglomérations voisines.

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier notre personnel communal qui s’investit complètement au quotidien dans sa mission.

Merci à tous les hommes et femmes qui dans leur collectivité ou institution sont nos partenaires et participent à l’équilibre de la commune : enseignants, gendarmes, pompiers volontaires, professionnels de santé, commerçants, agriculteurs, département, préfecture, région……

Que cette année vous apporte la santé, notre trésor le plus précieux, mais également la réalisation de vos vœux les plus chers.

Merci enfin à nos adjoints et conseillers municipaux pour votre investissement quotidien afin de mener à bien nos projets communaux.

BONNE ANNEE 2018.

Martine

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Nous voilà de nouveau réunis pour la cérémonie des vœux, moment symbolique qui marque le passage vers la nouvelle année.

Avec toute l’équipe municipale, nous vous présentons nos vœux les plus sincères. Alors que s’ouvre 2018, nous vous souhaitons à tous, ainsi qu’à vos familles et à vos proches, une année de joie, de santé et de réussites dans les projets qui vous tiennent à cœur.

Les vœux sont toujours un moment particulier. Ils nous permettent de faire un tour d’horizon des réalisations de l’année écoulée et de vous présenter ce que nous allons entreprendre.

Nous savions toutefois que l’année 2016, marquée par l’ouverture de notre restaurant scolaire-garderie, ne nous donnerait qu’une amplitude très limitée dans nos dépenses pour 2017 et les années futures.

On ne reviendra jamais assez sur la baisse des dotations de l’état qui nous font cruellement défaut.

En accord avec le corps enseignant et les parents d’élèves, les TAP ont été supprimés à la rentrée de septembre, comme dans de nombreuses communes. Cette décision nous permettait de rééquilibrer les forces vives pour le service des garderies du matin et du soir et le service de cantine. En effet, l’effectif des enfants a explosé et il était nécessaire de conforter l’équipe. C’était sans compter sur la décision de l’état de ne pas renouveler grand nombre de contrats CAE, décision prise pendant les congés d’été et nous prenant  au dépourvu. La rentrée a donc démarré avec 2 contrats en moins pénalisant fortement l’organisation de la cantine, heureusement ils ont vite été renouvelés courant septembre. A ce jour, tous nos contrats l’ont été, mais il faudra certainement nous attendre à de nouveaux changements dans le courant de l’année. Nous sommes en réflexion pour revoir l’organisation et les charges de travail notamment par rapport au service de cantine.

Notre service administratif utilise maintenant le logiciel famille de l’intercommunalité pour réserver les repas de cantine.  D’ici la fin de l’année scolaire, les parents pourront eux même réserver sur internet.

Il a été procédé au marquage des virages dangereux dans notre commune pour que les usagers réduisent leur vitesse et ne se positionnent pas en plein milieu de la route, se croyant seuls à les utiliser.

Les passages piétons ont été remis en peinture,

La petite salle du manoir a été nettement rafraichie et embellie.

Le court de tennis a été mis en peinture par nos employés communaux avec l’aide d’Alfred qui bénévolement a apporté son aide. Je tiens donc à le remercier directement puisqu’il doit être parmi nous ce soir.

Deux pièces de l’ancienne cantine ont été également rafraichies pour permettre à Madame Vandersippe, notre directrice de l’école publique, de s’installer au rez-de-chaussée.

Nous avons installé un vidéo projecteur à l’école.

Le curage des fossés en limite de Coutiches Bouvignies a été réalisé avec la participation pour moitié de la commune de Coutiches. Nos employés communaux ont également procédé au nettoyage des têtes de pont pour s’assurer que les écoulements d’eaux se fassent au mieux. Nous respectons ainsi le programme de curage qui a été établi.

Nous avons modifié les espèces végétales sur le parvis du  monument aux morts et de l’église.

Plus personne n’ignore que la réglementation au niveau de l’utilisation des désherbants a évolué. Les herbicides sont interdits et toutes les communes doivent s’adapter. C’est le cas notamment pour le cimetière, les visiteurs doivent être tolérants, plusieurs années seront nécessaires pour changer les regards et améliorer les nouvelles méthodes de gestion. Le zéro phyto nous impose le semis d’espèces rampantes afin d’éviter les adventices pour un minimum d’entretien.

Un nouveau prestataire via l’intercommunalité a été choisi pour le ramassage des déchets ménagers et des déchets verts. 4 bacs ont été installés sur notre territoire pour l’apport volontaire.

Un plan de sauvegarde des risques pour notre commune est en cours d’élaboration par notre équipe et devra ensuite être présenté aux services de l’état.

Nous avons organisé une réunion publique début septembre pour que nos concitoyens puissent être informés sur le principe d’adhérer à une mutuelle communale dans le but de réaliser des économies. Pour rappel, notre commune n’est pas engagée financièrement  dans cette distribution ou sur les résultats des contrats mis en place. Fin décembre, 10 adhésions étaient réalisées et l’économie moyenne pour les nouvelles adhésions 2018 est de 400 euros par an.

Je voudrai également évoquer un point qui me semble important : les voisins vigilants. Une réunion a été organisée par la gendarmerie début décembre pour relancer et dynamiser ce type d’initiative.  Il a été clairement énoncé que les forces de l’ordre, appuyées fortement par l’état, veulent rétablir un rapport de proximité auprès des habitants. Je pense qu’il en va de la sécurité de toutes et de tous. Ce n’est pas de la délation et le but n’est pas d’intervenir vous-même (surtout pas), mais de prévenir la délinquance et les cambriolages, rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité. C’est de la « participation citoyenne ». Des réunions auront lieu régulièrement avec la gendarmerie, les dates seront communiquées pour celles et ceux qui voudraient rejoindre le groupe des voisins vigilants.

Pour ce qui concerne les réalisations à venir, Monsieur le Maire en parle plus en détail dans son discours, mais j’évoquerai entre autres :

La mise en conformité pour l’accessibilité qui sera entreprise pour la mairie et la médiathèque.

N’oublions pas que la fibre est à notre porte et qu’elle sera effective à Bouvignies au plus tard, fin 1er semestre 2018.

Le tout-à-l’égout et le renforcement des canalisations devraient démarrer au printemps dans la rue de la Lombarderie.

Pour les manifestations, n’oublions pas non plus que cette année nouvelle correspond au centenaire de l’armistice qui a mis fin à  cette grande guerre de 14-18 et que nous devrons le fêter comme il se doit.

2 grandes courses regroupant à elles deux, plus de 500 coureurs, auront lieu.

En avril pour la course cycliste sur route  et en décembre pour le cyclocross VTT.

Un petit mot sur les folles randos organisées par l’intercommunalité les 14 et 15 avril 2018.

Au total 16 circuits seront proposés sur l’ensemble du territoire que ce soit à pied, à vélo ou en attelage. Ce sera aussi un point de rassemblement avec des animations et un trail nocturne. C’est gratuit sur inscription alors n’hésitez pas.

Merci à vous tous qui participez à la vie de notre commune : notre équipe municipale, le personnel communal, le corps enseignant, les anciens combattants, les présidents d’associations, tous les bénévoles, toutes et tous.

2018 sera marqué également par le départ en retraite fin avril de notre secrétaire de mairie Marylise. Nous aurons bien sûr tout le loisir à ce moment-là de lui souhaiter une bonne retraite, mais je suis certaine qu’elle va s’ennuyer.

Je laisse la parole à Frédéric à qui je réitère ainsi qu’à toute sa famille, nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018.

Partager cet article :