Mairie de Bouvignies
Le site officiel de la mairie de BOUVIGNIES

Retrouvez les discours prononcés par Monsieur PRADALIER, Maire de Bouvignies et M. VALIN, adjoint au Maire, lors de la cérémonie des voeux, le vendredi 18 janvier 2019.

Monsieur le Président de l’intercommunalité et Vice-Président du Conseil Départemental,
Madame la Conseillère Départementale,
Messieurs les vice-présidents de la communauté de Commune Pévèle Carembault,
Madame et Messieurs les Maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
Messieurs les représentants des forces armées, de la sécurité publique et civile,
Monsieur le Général Véron est excusé,
Monsieur le receveur principal,
Mesdames et Messieurs les enseignants
Mesdames et Messieurs les représentants d’associations,
Mesdames et Messieurs les dirigeants d’entreprises,
Mesdames et Messieurs les employés communaux,

Chers amis,
Madame, Monsieur,

Merci d’être venus si nombreux aujourd’hui.

Merci Monsieur Valin pour les bons vœux que vous formulez en l’absence de notre amie et Première adjointe, Mme Martine HULOUX.

A mon tour, je souhaite à Martine une excellente année 2019, en pleine santé et réussite pour elle et ses proches.

Depuis quelques semaines, le mouvement des gilets jaunes rassemble des Français de tous âges et de toutes opinions politiques. Au départ constitué pour protester contre la hausse des prix des carburants, le mouvement porte aujourd’hui de nombreuses revendications et témoigne assurément d’un « ras-le-bol » devant une fiscalité trop lourde.

Aujourd’hui, un cahier de doléances est à disposition de chacun en mairie.

Pourtant, il serait judicieux que nos gouvernants s’inspirent de la sagesse de nos communes rurales en la matière ; communes rurales qui sont trop souvent oubliées à Paris, où l’on décide par exemple de ne pas renouveler nos contrats aidés qui nous permettaient d’organiser notre service public de restauration scolaire et de garderie, à coût raisonnable. Suite à cette mesure, nous venons donc de pérenniser deux nouveaux contrats afin d’assurer le service, avec le même effectif d’encadrement. Tant mieux pour les personnes que nous avons recrutées qui trouvent un emploi plus stable, mais cela a augmenté nos charges de fonctionnement et donc, inévitablement, le coût pour les familles.

Les nombreuses manifestations de ces dernières semaines ont parfois dégénéré. Des véhicules ont été incendiés, des vitrines brisées, des magasins pillés… Certains s’en prennent même à nos députés, ou montent un assaut à l’engin de chantier contre un ministère. Ces gestes d’une minorité visent nos libertés, notre démocratie, notre République.

Je souhaite donc témoigner mon plus profond respect et mon soutien à la police, à la gendarmerie et aux pompiers qui interviennent dans des conditions extrêmement difficiles. Je souhaite aussi les remercier chaleureusement pour les services qu’ils rendent à la population bouvignienne.

Pourtant, il ne faut pas s’arrêter à quelques poignées de « casseurs », car nos valeurs restent bien présentes.

En effet, le 11 novembre dernier, nous avons célébré le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Et ici, à Bouvignies, nous avons pu mesurer l’immense respect des nombreux participants à cette commémoration pour ceux qui ont défendu nos libertés, il y a plus d’un siècle. Les enfants de nos écoles ont chanté et lu les textes qu’ils avaient écrits. Quelle qualité ! Quelle émotion ! Je les remercie, tout comme leurs enseignants, ainsi que la « Lyre Coutichoise » et la chorale « Chante Bouvignies ».

Nos associations sont, en effet, bien dynamiques :

Le trail des sorcières a remporté un succès important en novembre. C’est une course qui commence même à être reconnue dans la région. Le téléthon, quant à lui, a généré 4 339 € de dons en décembre. Le cyclo-cross aura lieu en janvier dans le parc du Manoir. Voici, sur trois mois, un inventaire non exhaustif de quelques actions phares menées par des bénévoles.

En effet, je ne peux citer tous les projets montés par les nombreuses associations de la commune, mais je peux me réjouir que, dans le climat morose qui nous entoure, tant de personnes se réunissent pour donner et proposer aux autres.

Comme chaque année, la cérémonie du 1er mai a été un succès. Nous avons remis les diplômes du travail et nous avons accueilli les nouveaux arrivants. Cette journée nous a permis de nous rencontrer et d’échanger sur les besoins et les projets.

2018, en effet, a été une année riche.

La fibre optique a été totalement déployée sur notre commune. Cette nouvelle technologie fait maintenant le bonheur de tous les Bouvigniens. Les débits constatés sont excellents. L’installation dans les zones publiques du département a commencé par les endroits où les débits étaient les moins bons. C’est pour cela que notre commune est en avance sur les autres.

Rue de la Lombarderie et rue du Faux, Noréade vient de terminer une très grande tranche d’assainissement. Une conduite d’eau vieillissante a été également remplacée. Cela améliore la défense incendie dans ce secteur. Les raccordements au tout-à-l’égout sont maintenant en cours.

Noréade ne devant reboucher que la largeur de la tranchée, nous avons convenu que la mairie prendrait à charge le reste pour que toute la largeur de la route soit recouverte du nouvel enrobé. Le coût pour la commune s’élève à 16 500 €.

Je tiens une nouvelle fois à remercier les riverains pour leur patience suite aux désagréments causés par les travaux.

Cette année, nous envisageons de procéder à l’assainissement de la rue des Pronelles et aussi celle du Marais pour un montant estimé à 926 000 €. Le programme d’assainissement collectif de notre commune sera alors terminé.

A juste titre, de nombreux Bouvignies se plaignent de la vitesse excessive des véhicules sur le territoire communal.

C’est pourquoi des travaux d’aménagement améliorant la sécurité routière sur la RD 230 et la RD 30 ont été entrepris. Ils se sont terminés en cette fin d’année. Ces travaux ont été pris en charge par le Département pour la voirie. Les trottoirs ont été financés par la commune pour un montant de 102 000 €. Des aménagements en espaces verts ont été réalisés afin de sécuriser le cheminement piétonnier.

Pour cela, nous avons été subventionnés par le département à hauteur de 16 800 € et par le fonds de concours intercommunal à hauteur de 29 200 €. Le reste à charge pour la commune s’élève donc à 56 000 €. Je remercie donc l’intercommunalité et le département pour leur participation à cet aménagement.

Concernant la sécurité, des panneaux « stop » ont également été posés au carrefour en « patte d’oie » de la rue Hallart et de la rue Dombrée. A cet endroit, nous avons choisi de ne pas modifier le tracé de la route. En effet, les terre-pleins, les îlots… amènent parfois une dangerosité supplémentaire sur les routes étroites. La signalétique à trois panneaux permet aussi de « casser la vitesse ». Pour cet aménagement, nous avons obtenu une subvention dite « des amendes de police » qui finance presque 50 % des travaux. Cette subvention provient en fait, pour partie, des contraventions versées par les automobilistes en infraction.

À l’avenir, nous continuerons à demander de tels subventionnements pour aménager et sécuriser davantage notre commune.

Fin 2018, la commune a acquis la Longère située à côté de l’école Pigeon Vole. Cet achat a été estimé par les services des domaines à hauteur de 162 500 €. Le plan de financement a été réalisé pour moitié en fond propre et pour l’autre moitié, soit 81 250 €, grâce à une enveloppe intercommunale. Je remercie donc, une nouvelle fois, notre intercommunalité pour son aide.

Cette propriété est une réserve foncière. Bien située, à proximité de nos bâtiments communaux, la partie des dépendances servira à centraliser nos services techniques. La partie habitation deviendra notre nouvelle maison médicale.

En effet, notre commune a accueilli, il y a plus d’un an, 2 infirmiers et plus récemment 2 médecins.

Depuis septembre, provisoirement, nos deux docteurs occupent les locaux que nos employés communaux, Pascal et Freddy, ont réhabilités dans l’ancienne cantine de l’école.

Aujourd’hui, on ne peut plus réellement dire que Bouvignies se trouve dans un désert médical.

Début novembre, des travaux de réfection et d’accessibilité des sanitaires ont été réalisés au Manoir pour un coût de 9 000 €. Là encore, nous avons obtenu des subventions : 30 % du DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux) et 20 % de l’intercommunalité.

C’est l’entreprise Bouvignienne HP Rénovation qui a réalisé la partie gros œuvre. Les faïences et peintures ont été posées par nos services techniques.

Ces aménagements font partie du programme d’accessibilité des bâtiments communaux que nous avions échelonnés, depuis 2015, sur six années.

Je tiens à remercier Monsieur COULON qui nous a accompagnés quant à la réglementation concernant les normes pour les personnes à mobilité réduite.

Dernièrement, après un marché lancé par la Pévèle-Carembault, l’éclairage public de notre commune a été modernisé.

L’ensemble des ampoules a été remplacé par des LED dans le but d’économiser l’énergie.

Le coût du transfert de charge de cette opération pour BOUVIGNIES est de 11 000 € par an, pendant 20 ans. Ce prix comprend l’entretien du réseau. C’est un investissement qui n’est pas négligeable, mais il devrait diminuer notre facture d’électricité de 30 à 40%.

Dans le même esprit d’économie, mais aussi du respect de l’environnement, nous avons installé une fontaine à eau dans notre cantine-garderie. Nous n’utilisons donc plus de bouteilles en plastique, car nous utilisons l’eau potable du réseau. Pour autant, nous avons souscrit un contrat pour la filtration. Ce qui nous permet d’assurer la qualité de l’eau donnée à nos enfants.

La modification simplifiée du Plan Local d’Urbanisme (PLU) vient de se terminer.

Nous n’avons pas changé notre zonage.

Pour les habitations futures, nous avons simplement modifié quelques critères mineurs concernant l’implantation et la hauteur des maisons. Nous avons aussi ajouté un coloris de tuiles.

Ce projet a démarré en avril pour être validé finalement en décembre. De nombreux interlocuteurs ont dû être consultés. Bouvignies se trouve en zone Natura 2000 et nous avons une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique. Cette zone est un espace naturel inventorié en raison de son caractère remarquable. Tout cela justifie les nombreuses semaines pour que cela aboutisse enfin.

Aujourd’hui, la nouvelle réforme de la taxe d’habitation entre en application. Elle devrait être compensée par une dotation d’Etat.

Le problème est que nous ne savons pas combien de temps cet engagement sera tenu. Car, les dotations diminuent d’année en année.

Cela devient très compliqué d’établir un budget.

Pour l’année 2019 qui démarre, vous pourrez suivre sur le site Internet de la mairie et dans nos bulletins communaux l’avancement de nos projets et de nos réalisations.

Pour terminer, je tiens à remercier notre personnel communal pour son investissement sans faille pour le service public rendu à la population et le bon fonctionnement de notre mairie.

Merci donc aux :

Service technique : Freddy, Pascal.
Service administratif : Marie, Marie-Paule
Service aux écoles : Clémence, Marie-Flore
Service cantine et garderie : Carole, Isabelle, Marie-Christine, Véronique, Coralie
Service Médiathèque : Frédérique, Magali

En ce qui concerne le personnel communal, Mme Marie MARCHANT, notre secrétaire de Mairie, nous quitte après s’être beaucoup investie pour les habitants. Je lui adresse tous mes vœux de réussite dans ses futures fonctions.

Pour la remplacer, nous avons donc recruté Mme Véronique BUCZECK à qui je souhaite la bienvenue dans notre commune. Je sais qu’elle saura se mettre au service des Bouvigniens, comme ses prédécesseurs.

En raison des préavis imposés lors des changements de postes dans la fonction publique, Mme BUCZECK ne prendra ses fonctions que le 1er février prochain. Cela nous a obligés à modifier les plages horaires d’accueil de la mairie pendant 3 matinées pour ce mois de janvier. Je regrette que certaines personnes utilisent ce désagrément pour faire leur publicité auprès de nos concitoyens. Je remercie les Bouvigniens gênés par ces petites modifications pour leur compréhension.

Merci également à l’équipe municipale, à mes adjoints et à mes conseillers. J’apprécie énormément votre investissement, total et quotidien, pour notre commune et ses habitants.

Je remercie enfin Aimé CHARLIER qui a œuvré encore ce soir, pour sa disponibilité lors de toutes nos manifestations.

 

Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Très chers Bouvigniens,

Je souhaite que cette année vous apporte la santé et le bonheur pour vous et vos proches.

Je souhaite que cette année soit celle de la réalisation de toutes vos envies, de tous vos projets.

Je souhaite que cette année soit celle de l’apaisement des tensions qui divisent les hommes.

Je vous souhaite une excellente année 2019, tout simplement.

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Départementaux,
Mesdames et Messieurs les élus des communes voisines et de notre commune,
Mesdames et Messieurs les représentants de la gendarmerie,
Monsieur le Receveur Principal des impôts,
Mesdames et Messieurs les Présidents et membres des associations,
Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie d’avoir répondu à notre invitation et vous présente mes meilleurs vœux pour l’année 2019. 

Madame HULOUX, notre première adjointe regrette profondément de ne pouvoir être parmi nous ce soir. Elle nous transmet ses meilleurs vœux de santé, de réussite pour cette année qui commence.

A cette occasion, et comme chaque année, n’oublions pas de rendre hommage aux associations, à leurs Présidents, à leurs membres bénévoles qui font vivre notre commune, sans compter ni leur temps, ni leur peine. C’est bien grâce à eux aussi qu’il fait toujours bon vivre à BOUVIGNIES. Encore merci.

L’ensemble du Conseil Municipal présente aux bouvigniens, à M. le Maire et à ses proches une bonne année 2019, une bonne santé, beaucoup de réussite.

Je laisse le plaisir à M. le Maire de vous présenter le bilan de l’année écoulée.