Mairie de Bouvignies
Le site officiel de la mairie de BOUVIGNIES

Retrouvez les discours prononcés par Monsieur PRADALIER, Maire de Bouvignies et M. VALIN, adjoint au Maire, lors de la cérémonie des voeux, le vendredi 17 janvier 2020.

Madame, Monsieur,
Chers amis,
Chers Bouvigniens,

Le moment des vœux est toujours un temps de réjouissance où l’on pense aux autres en leur souhaitant une bonne année à venir, et généralement une très bonne santé.

Avant de le faire, j’ai une pensée pour les personnes qui sont dans la solitude, celles qui ont des difficultés, celles qui sont en situation de handicap, celles qui sont malades, celles qui souffrent… et également pour nos adjoints, conseillers et amis, que nous excusons ce soir.

Depuis quelque temps, je ressens aussi une inquiétude grandissante chez les Français : après la crise des gilets jaunes, voici maintenant une réforme des retraites qui amène des grèves et des manifestations à répétition.

Dans ce panorama un peu noir, il y a aussi nos ressources en eau qui sont impactées par les sécheresses consécutives. Ce qui conduit le préfet à prendre des mesures de limitation de la consommation, y compris en hiver. A ce propos, aujourd’hui même, le département du Nord a été placé en état de vigilance sécheresse jusqu’au 15 avril ! La recharge de la nappe phréatique est amorcée, mais elle n’est pas encore suffisante. Il nous faut donc continuer à limiter notre consommation.

On pourrait allonger cette liste et le verre de l’amitié que nous avons prévu tout à l’heure n’arriverait pas de sitôt.

Donc, j’abrège, car bien évidemment, tout n’est pas forcément si sombre.

La diminution du chômage, par exemple, montre bien que la situation s’améliore peu à peu.

La baisse progressive de la taxe d’habitation, qui sera supprimée pour tout le monde en 2023, et qui devrait être compensée par une dotation de l’État pour les communes, amènera un peu plus de pouvoir d’achat pour nos familles.

Si l’on regarde ce qui s’est passé dernièrement, il y a aussi beaucoup de choses positives à relever.

Prenons par exemple l’intercommunalité Pévèle Carembault :

Depuis quelques années, son travail est remarquable et le fruit de celui-ci est très sensible dans notre petite commune :

  • l’arrivée de la fibre,
  • la création d’un portail pour les inscriptions au centre aéré, à la cantine, à la garderie,
  • des propositions pour la mobilité : l’achat de vélos électriques subventionnés et maintenant un projet de covoiturage qui démarre,
  • le ramassage des déchets qui a été fortement amélioré,
  • les composteurs qui sont proposés gratuitement à la population. La commune en a d’ailleurs également bénéficié pour les cimetières.
  • le renforcement du réseau des médiathèques,
  • la proposition d’une offre culturelle de qualité.

L’Intercommunalité nous permet également de diminuer nos coûts grâce à des commandes et des études groupées. Elle nous accompagne dans nos projets grâce à des apports financiers que l’on appelle fonds de concours. Elle intervient aussi dans les bilans énergétiques et l’instruction des permis de construire.

Monsieur le Président de la Communauté de Communes Pévèle Carembault, vous avez fait un travail remarquable ! Vous avez réussi à fédérer 38 communes d’horizons variés. Et vous n’avez jamais négligé les plus petites d’entre elles. La fibre n’est-elle pas arrivée chez nous parmi les premiers ? Je tenais à vous remercier, ainsi que votre exécutif pour tout ce qui a été construit.

Dans les éléments positifs que j’ai relevés, attardons-nous maintenant sur BOUVIGNIES.

Comme beaucoup d’entre nous, j’aime me promener dans les rues et profiter de notre cadre de vie. Une lumière exceptionnelle, de belles maisons et de jolis jardins agrémentent nos balades. Je souhaite donc remercier les Bouvigniens qui, par l’entretien de leur habitation, leurs rénovations et leurs plantations contribuent à la mise en valeur de notre commune.

La citoyenneté des bouvigniens mérite également d’être relevée :

  • le téléthon qui réunit associations, artisans et commerçants a récolté un peu plus de 3 800 € en 2019.
  • Il y a aussi les dons pour la banque alimentaire qui amène plus de 9 tonnes de denrées non périssables sur notre secteur.
  • De nombreuses personnes participent aussi au nettoyage de la commune au mois de mars comme le rappelait Jean-Marie tout a l’heure.
  • Le ramassage de la ferraille pour le CCAS est un succès.
  • Même nos plus jeunes sont concernés : les élèves de l’école Pigeon Vole participent aux commémorations, avec leurs enseignants, et les anciens combattants. J’en profite pour remercier Aimé CHARLIER pour son aide à l’organisation.

Du côté des écoles, on ne peut donc que souligner le dynamisme de nos deux établissements. Les résultats scolaires sont excellents et de multiples actions sont réalisées. Dernièrement, deux marchés de Noël ont été proposés aux familles, l’un en partenariat avec l’amicale Laïque et l’autre avec l’élevage ovin de Madame Fontenier. J’en profite pour remercier les équipes pédagogiques pour leur travail remarquable. Merci également aux enseignants de l’école Pigeon Vole d’avoir accepté de venir renforcer la surveillance de notre cantine lors du second semestre de cette année scolaire. Cela facilitera la tâche de notre personnel.

Regardons maintenant du côté des associations :

Au mois de mai, une rencontre conviviale consacrée aux nouveaux arrivants permet de nombreux échanges avec leurs membres.

Rappelons ce qui est proposé par celles-ci :

  • Le comité des fêtes, et son nouveau bureau ont organisé cette année une chasse aux œufs, une braderie, une sortie au parc Astérix et tant d’autres choses.
  • Le Comité des Anciens propose différentes manifestations permettant de gâter nos ainés.
  • Les membres du Club Tendresse participent à des moments conviviaux.
  • L’amicale laïque épaule l’école Pigeon Vole tout au long de l’année, tout comme l’OGEC pour l’école du Sacré Cœur.
  • Du côté des enfants, l’association PIVEAU permet aux élèves de participer, mais aussi d’organiser des compétitions sportives à l’école.
  • Pour le premier âge, la Compagnie des Nounous permet aux assistantes maternelles de se rassembler et de proposer des jeux et des animations pour nos plus jeunes.
  • L’Association Sports et Loisirs de BOUVIGNIES organise le trail des sorcières. 750 coureurs et marcheurs participent à cet événement maintenant reconnu dans la région.
  • « A la croisée des chemins » permet d’arpenter, plus lentement cette fois-ci et entre toute convivialité, les chemins de notre commune et d’ailleurs.
  • L’Entente Sportive de BOUVIGNIES (le foot) détient la palme du nombre d’adhérents : près de 120 footballeurs.
  • L’association d’histoire locale « BOUVIGNIES, Hier et Aujourd’hui » propose les visites du pigeonnier, des conférences et édite de brochures remarquables. Cette année, Le Circuit du Marquis, une randonnée pédestre de 7 km, a vu le jour. Un guide réalisé par l’association peut accompagner les promeneurs et enrichir leurs connaissances historiques sur notre commune.
  • Le tennis peut se pratiquer à la belle saison, dans le cadre idyllique du Manoir.
  • Le même Manoir avec ses étangs sert également à la société de pêche.
  • La protection animale est, elle aussi, représentée avec l’association Trésor de Vies qui est au front pour sauver les chiens et chats abandonnés ou en détresse dans notre région.
  • La chorale « Chante BOUVIGNIES » qui nous accompagne lors des commémorations, tout comme La Lyre Coutichoise.
  • Une autre association extra communale nous aide lors de la course cycliste et le cyclo-cross : le Cyclo Club d’Orchies.

Comme vous avez pu l’entendre, à BOUVIGNIES, la vie associative est riche. Je tiens donc à remercier tous ceux qui s’y investissent quotidiennement.

J’en viens maintenant aux employés municipaux.

À la médiathèque, Frédérique et Magali accueillent les lecteurs et proposent de nombreux services et de nombreuses activités.

Dans nos écoles, nos deux ATSEM, Marie-Flore et Clémence chouchoutent nos plus jeunes et avec Carole, Véronique, Marie-Christine et Sandrine encadrent notre service de restauration scolaire et de garderie. La tâche n’est pas toujours facile. J’ai la fâcheuse impression que les enfants d’aujourd’hui sont de plus en plus dynamiques.

Pour les services techniques, Pascal et Freddy, ne ménagent pas leurs peines pour l’entretien pour l’aménagement de nos bâtiments communaux, la réfection de la longère pour nos médecins, l’engazonnement, les peintures, l’entretien des fossés et l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

En mairie, Véronique et Marie-Paule, assurent un service administratif et un service à la population remarquable. Elles sont toujours agréables, même après la mésaventure vécue cette année et que chacun connaît.

Je souhaite donc remercier vivement nos employés qui effectuent un travail excellent.

Le contexte de morosité que j’évoquais tout à l’heure touche bien évidemment les maires des communes françaises.

Pourtant, à BOUVIGNIES, j’ai trouvé dans l’équipe municipale qui m’a entouré pendant ces six dernières années les ressources, les idées et le dynamisme pour assurer ce mandat. Je tiens donc à remercier chaleureusement mes adjoints et mes conseillers.

J’ai donc décidé de continuer le travail que nous avons entrepris ensemble pour BOUVIGNIES et donc, de me porter candidat au suffrage des Bouvigniens en mars prochain.

Ce soir, dans le respect du code électoral, je ne vous ai pas parlé des réalisations effectuées par la mairie dans l’année écoulée, ni de celles qui verront le jour en 2020.

Toutefois, prochainement, vous serez destinataires de notre projet pour les six années à venir.

Madame, Monsieur, Chers amis, Chers Bouvigniens,

Je souhaite que cette année nouvelle vous apporte, à vous, à vos familles et à vos proches, beaucoup de réussites et de bonheurs personnels et professionnels.

Je vous remercie pour votre attention et vous invite maintenant à partager le verre de l’amitié.

Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Notre première adjointe, Madame HULOUX, regrette de ne pouvoir être parmi nous ce soir. Elle m’a chargé de vous transmettre ses meilleurs vœux de santé et de réussite pour cette année 2020.

Commençons par le concours des maisons fleuries, en 2019, nous avons bénéficié de l’aide et des conseils avisés de M. DEHAESE, le Président de la Société d’Horticulture du Douaisis.

Il nous a donc accompagnés lors de notre passage pour évaluer les jardins et nous tenons à le remercier pour ses recommandations, notamment dans le domaine de la permaculture et l’usage de variétés locales pour le fleurissement et les plantations.

Nos jardins permettent aussi à de nombreuses familles de cultiver fruits et légumes de manière saine et naturelle. Récolter sa propre production, dans son propre potager, fait partie de l’attractivité de notre commune. Nous avons pu voir que de nombreuses méthodes alternatives et naturelles étaient employées pour remplacer les traitements phytosanitaires et réduire les arrosages.

Nous avions déjà engagé cette réflexion écologique : il y a quelques années, nous avions semé dans plusieurs espaces communaux un mélange de graminées dans le but de limiter la prolifération des adventices et de ne plus utiliser de produits chimiques. Les plantes choisies demandent très peu d’entretien. Elles poussent très lentement. Le résultat va au-delà de nos espérances et il est très apprécié par les Bouvigniens.

Un composteur nous sert également maintenant à enrichir la terre au pied de nos massifs.

Une réflexion autour du développement durable a aussi été engagée lors de la rédaction du pré-PADD. Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable se nourrit d’une réflexion intercommunale et apporte une projection sur notre territoire pour une vingtaine d’années.

Il mobilise l’ensemble des acteurs politiques et économiques et a pour but de favoriser le dialogue entre tous pour améliorer sensiblement notre environnement

Les domaines concernés par ce projet sont larges et englobent l’écologie, la préservation des espaces naturels, la gestion de l’eau, la prévention des inondations, l’agriculture raisonnée, les équilibres entre les zones rurales et les zones urbaines, la ruralité, mais aussi les transports et les mobilités, l’attractivité du territoire, les risques et les nuisances, tout comme la valorisation du patrimoine bâti.

Cette photographie évolutive de notre territoire nous permet de dégager nos prochaines orientations dans les domaines du développement durable et de l’écologie.

Malgré tout, il nous faut veiller à ce que tous nos efforts ne soient pas vains.

Le nettoyage communal, organisé en mars de chaque année, permet à près de 40 bénévoles, assistés des enfants des écoles, de récupérer plus de 500 kg de déchets abandonnés.

Je remercie donc les personnes et les enfants qui y ont participé.

J’ai pu trouver la même mobilisation autour du ramassage de ferraille. Je remercie donc également tous ceux qui y ont participé. Cela a rapporté près de 1 400 € qui ont été reversés au Centre Communal d’Action Sociale.

Depuis longtemps, j’ai pu apprécier combien de nombreux Bouvigniens s’investissaient généreusement dans nos actions environnementales et je les remercie chaleureusement.

Selon les services de l’Etat, BOUVIGNIES compte cette année 1569 habitants. Notre population est stable depuis 25 ans.

En 2019, nous avons enregistré 14 naissances et 10 décès.

Il y a eu 4 mariages et 3 pacs.

13 permis de construire ont été délivrés.

Certaines familles quittent parfois la commune, mais leur départ est compensé par de nouveaux arrivants. Ainsi, 10 familles ont participé à la cérémonie d’accueil que nous organisons, chaque année, le 1er mai. Ce qui leur a permis de rencontrer les Présidents d’associations présents.

Enfin, comme chaque année, je souhaite remercier toutes nos associations qui proposent tant d’activités et apportent, elles aussi, une attractivité certaine à notre commune.

Je vous souhaite, Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs, Chers amis, une excellente année 2020.