Mairie de Bouvignies
Le site officiel de la mairie de BOUVIGNIES

Benjamin habite à BOUVIGNIES. Il a 18 ans. Pour cette commémoration organisée au monument aux morts, il a choisi de lire une allocution que Valery GISCARD D’ESTAING avait prononcée en 1977.

Rappelons que plus de deux millions de soldats français ont servi en Algérie. 65 000 d’entre eux y ont été blessés et près de 25 000 y sont morts.

Il a fallu l’arrivée au pouvoir du Général de Gaulle, avec sa recherche du dialogue et son choix en faveur de l’autodétermination, pour que le combat fratricide puisse enfin trouver une issue.

Depuis, nos deux peuples ont établi des rapports nouveaux et cet engagement commun sur le chemin de la paix et de la coopération a porté ses fruits.

Nous devons aussi cette réussite aux sacrifices de ceux que nous célébrons aujourd’hui.

Merci

  • à nos anciens combattants, à la Lyre Coutichoise, à Aimée, aux élus et au public présents.
  • à Michel, habitant BOUVIGNIES, garde d’honneur à ND de Lorette.
  • à Benjamin pour ce rappel de notre histoire.

Enfin, après la cérémonie, de retour à la Mairie, Monsieur le Maire a demandé à l’assemblée d’observer une minute de silence en la mémoire de Samuel PATY, l’enseignant qui a été assassiné, ce vendredi 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine. Comme l’a dit Monsieur le Président de la République : “L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas !”

Articles récents